Un peu d’histoire : extérieur de la Chapelle

La chapelle, édifiée depuis 1592, présente une évolution temporelle notable dans son architecture.
photo1

    • La porte gothique ouest est encadrée par deux solides contreforts ornés de larmiers et de niches. Elle comprend cinq voussures ornées d’un arbre de Jessé. À gauche, un homme en armure tient un bâton écoté, sur lequel est fixée une bannière, à droite, un personnage en habit noble soutient un phylactère sur lequel figure “Pax vobis 1592”.

photo2

  • Sur la façade sud La porte, entre deux contreforts ornés de niches, de dais et de pinacles, possède un beau décor gothique. Elle comprend une triple voussure encadrée par deux colonnettes en nid-d’abeille interrompues par des bagues octogonales et surmontées par des pinacles à crossettes. Au-dessus, une accolade, ornée de crossettes en “choux-frisés” et amortie d’un fleuron, encadre le monogramme du Christ “IHS”. Au dessus de la porte, un grand cartouche porte la dédicace, que l’on peut traduire « cette chapelle en l’honneur de Mamm Doué » l’an 1641.
 Ti Mam Doue
    • A gauche de cette porte sud, Une porte d’aspect classique, porte un cartouche où figure : “m.p. Coray. Rectevr 1605”. Une partie du décor manque, notamment les colonnettes qui l’encadraient et dont seules subsistent les bases ornées de curieux personnages : un bélier, un ange déchu et une harpie à l’ouest ; un laboureur, une femme portant un enfant et un laboureur à l’est.